Un objectif tout en en métal, ouvrant à f/2 et offrant de quoi réaliser des portraits de folie pour la moitié du prix du 85mm de chez Samyang. Une utopie ou une réelle alternative aux optiques des constructeurs traditionnels ?

On entend souvent dire que la photo est un sport de riche. Le photographe lambda a tendance à vouloir tâter les outils les plus onéreux. Si ce n’était pas faux dans les débuts du numérique, il faut avouer que ces dernières années ont laissé paraître de nouveaux acteurs proposant des objectifs de qualité pour des prix largement inférieurs à ceux des constructeurs traditionnels, le coréen Samyang en tête. Mais ce n’est pas en Corée du Sud que nous allons aujourd’hui, c’est en Chine, chez Zhong Yi.

IMG_4147

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’opticien n’y va pas par 4 chemins pour se faire une nom. Entre un 85mm f/1.2 et un futur 135mm f/1.4, on trouve une gamme très abordable appelée Creator. Dans cette gamme, le 85mm f/2.0 permet de s’équiper d’une optique à portrait s’offrant même une confirmation d’autofocus et le transfert des exifs pour al modique somme de 130€, livraison incluse.

Sur papier, les caractéristiques sont plutôt sympa :

Focale : 85mm
Ouverture max : F/2.0
Distance de mise au point minimum : 85 cm
Composition optique : 6 éléments en 6 groupes
Diaphragme à 10 lamelles
Construction entièrement en métal
Connecteur électronique pour assurer la communication avec le boitier
Poids : 385 grammes
Disponible en montures Pentax K, Nikon F et Canon EF
Donc compatible capteurs plein format

Oui, vu comme ça, ça s’annonce plutôt prometteur. Malheureusement, la réalité est loin d’être aussi excitante.

Les notes du JDG
L'avis du JDG Ce Mitakon n'est pass un bon plan. Même à 130€, même si son rendu est agréable et sa finition très bonne, car il a deux gros défauts tout simplement rédhibitoires : d'abord cette communication entre le boitier et l'objectif totalement imprévisible, puis ce manque de netteté globale sur les bords. Néanmoins, ceux qui cherche un objectif permettant d'obtenir un flou d'arrière plan sympa pour leurs vidéos Youtube, et qui n'ont pas les moyens de se payer un objectif à 300€ pourront se lancer dans son acquisition, en prenant soin de recouvrir les connecteurs de ruban adhésif. Les autres, économisez un peu plus et prenez vous un "vrai" 85mm.

5

10

Design et Construction

Tout en métal, robuste, avec des bagues bien faites, indications gravées et une mise au point douce. On reprochera le pare-soleil médiocre et sa connectique électronique perfectible.
7

Qualité d'image

Difficile de juger. D'un côté nous avons un bon rendu, piqué au centre dès qu'on ferme un peu, avec un bokeh agréable et particulier. De l'autre, les bords ne sont jamais nets et les aberrations chromatiques assez présente.
5

Utilisation

Les proportions, le poids et les bagues d'ouverture et mise au point sont très pratiques. Mais le dialogue entre le boitier et l'objectif est rempli d'erreurs, obligeant à masquer les connectiques avec du ruban adhésif. Dès lors, la mise ua point à l'oeil est complexe et l'objectif perd beaucoup de son intérêt.
3

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction