Après avoir dévoilé il y a quelques jours le RX0 durant l’IFA, Sony vient tout juste d’annoncer la quatrième version de son célèbre RX10. Pour rappel, cet appareil appartient à la famille des bridges orientés professionnel. Sa première itération fut le premier appareil à proposer un capteur Type 1, et il disposait d’un zoom 24-200 f/2.8 très versatile en plus de fonctionnalités avancée fort pratiques. Vu que l’on ne change pas une équipe qui gagne, ce RX10 Mark IV s’annonce dans la droite lignée de ces prédécesseurs.

Côté apparence, ne vous attendez pas à des changements radicaux dans la mesure où ce RX10 IV adopte strictement le même châssis que le RX10 III. La disposition des boutons reste identique, et l’on retrouve l’écran orientable qui a cependant effectué la transition vers la tactile (enfin, diront certains), et gagné en définition.

Côté objectif, on retrouve toujours le Zeiss Vario-Sonnar 24-600 mm f/2.4-f4 qui fait des merveilles. Le viseur reste lui aussi le même que sur le RX10 III : viseur OLED 2 360 000 points, tout comme ses compères les obturateurs mécaniques et numériques qui montent respectivement jusqu’à 1/4000 secondes et 1/32000 secondes.

Des nouveautés axées sur la rapidité

Mais quid des nouveautés de ce RX10 IV ? Et bien pour commencer, il accueille un processeur CMOS de Type 1 à 20,1 millions de pixels, plus précisément un Exmor RS avec une puce DRAM intégrée. Il est couplé à un processeur d’image BionZ X ainsi qu’un processeur LSI en support. On pourra aussi y trouver un tout nouveau module AutoFocus 315 points. Cette combinaison permet d’ailleurs au RX10 IV de surpasser ses prédécesseurs en matière de capture et traitement d’image. Cet appareil est en effet capable de réaliser la mise au point deux fois plus vite que le RX10 III, et de faire le point en environ 0.03 secondes.

En mode rafale, il peut atteindre sans sourciller les 24 images secondes avec une limite à 249 images, le tout avec un tracking parfait. Pour ne rien gâcher, cet appareil est aussi capable de capturer de la vidéo en 4K sans recadrage et ce, en 24p ou 30p, tandis que la vidéo en full HD peut atteindre les 120p. Sachez enfin qu’il sera possible d’enregistrer en super slow motion pendant 7 secondes, et de choisir entre 1000, 500 ou 250 images par secondes.

Enfin, sachez que le RX10 IV bénéficie d’une tropicalisation avancée, et qu’il est compatible Wi-Fi, Blue-Tooth et NFC. Pour acquérir ce bridge, il vous faudra débourser pas loin de 2000 euros, et il sera disponible courant octobre 2017.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction