Certains photographes aiment capturer l’essence des gens, d’autres celles de bâtiments anciens, d’autres encore, ont une préférence pour les beautés de la nature. Et puis il y a d’autres photographes dont la passion va encore plus loin, à tel point qu’ils se consacrent à un sujet encore plus précis. C’est le cas de Sergio Tapiro, qui a fait des volcans son sujet de prédilection au cours des 15 dernières années. Une passion dévorant qui lui aura valu de nombreuses récompenses, et des émotions sans pareil.

Né au Mexique, dans la petite ville de Colima, non loin du volcan du même nom, Sergio Tapiro a très tôt été attiré par les volcans et leur imagerie, découverte au gré de ses lectures enfantines. C’est en 2002, alors qu’il exerce en tant que photojournaliste pour un canard local, qu’il a commencé à photographier le volcan Colima. Ce qui était au départ un hobby s’est pourtant bien vite transformé en une passion dévorante, à la limite de l’obsession.

• Lire aussi : Karol Nienartowicz ou l’art de photographier les montagnes

En parallèle de ce qu’il considère comme l’œuvre de sa vie, la carrière de Sergio Tapiro en tant que photojournaliste a poursuivi son petit bonhomme de chemin, à tel point qu’il est aujourd’hui connu dans tout le Mexique, ses photos étant utilisées par la plupart des médias du pays. Il exerce désormais en tant que freelance pour de nombreuses agences, ce qui lui donne l’occasion de voyager, et d’assouvir dans le même temps, sa passion pour les volcans.

C’est en 2015 que la vie de Sergio Tapiro a définitivement changé. Dans la nuit 13 décembre, alors qu’il se trouvait non loin du volcan Colima, il a aperçu une forme incandescente au-dessus du cône du volcan. Sans réfléchir, il a attrapé son appareil et commencé à shooter le volcan. Grand bien lui en a pris, car c’est ainsi qu’il a pu capturer l’éruption spectaculaire que vous pouvez découvrir ci-dessus. C’est cette photo qui lui a permis de remporter de nombreux prix prestigieux, tels que premier prix du World Press Photo en 2016, le Travel Photographer of the Year en 2017, ou encore le Nature’s Best Windland Smith Rice. Pour découvrir le reste du travail de Sergio Tapiro, nous vous conseillons vivement d’aller faire un tour sur son site.

200501 | colima, colima, Mexico | vcn | « la bonita » pequeña explosion nocturna del volcan de colima. Distancia: 4.3km del crater | FOTO: Sergio Tapiro Velasco

Colima volcano in Mexico, on july 10th presented effusive activity 16 hours before the beginning of the episode of pyroclastic flows. Photo taken on Carrizalillos lagoon, municipality of Comala in Colima, Mexico.  
 
The days 10 and 11 of july, the intense activity of Colima Volcano caused pyroclastic flows that reached 10 km on distance, more than 700 hundred inhabitants were evacuated in 12 km radius on Colima and Jalisco states, and Colima National Airport cancelled operations. No casualties resulted. Colima’s last large explosive eruption occurred on January 20, 1913. The Colima Volcano, also known as the “Volcano of Fire” is the most active in Mexico.
The activity of Colima Volcano alternates between effusive and explosive. While it’s effusive the incandescent rockfalls can be seen even from Colima City, 30 kms. away from the crater. This 30 seconds image was taken 2 hours before sunrise, 12.5 km away from the crater.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction