Agé de 32 ans, Albert Dros est un photographe hollandais reconnu, dont le travail a déjà été publié par de nombreux médias tels que le Time, le Post, le Daily Mail ou le National Geographic. Amoureux des grands espaces, il n’aime rien tant que photographier des paysages pour capturer la beauté du monde. Pour l’une de ses dernières séries de photo, il a choisi d’aller documenter l’impact de la chaleur estivale qui règne actuellement sur les Pays-Bas en partant observer les côtes hollandaises. Et le résultat s’avère pour le moins spectaculaire.

Ces dernières décennies, le climat a beaucoup changé, alternant hivers rigoureux et étés caniculaires. Un phénomène qui s’est accentué les années passées, et qu’Albert Dros a décidé d’observer pour la première fois en 2018. L’hiver hollandais s’est ainsi avéré particulièrement froid, allant jusqu’à geler les canaux d’Amsterdam. Le photographe a d’ailleurs réalisé une série de clichés montrant l’impact du froid sur la ville, et sur le pays en général.

[lireaussi url= »http://news.pixelistes.com/demande-a-la-poussiere-ou-lexploration-urbaine-selon-romain-veillon/ »]

Cet hiver pour le moins rigoureux a laissé la place à un printemps puis un été qui atteignent des températures records (si vous résidez en France, vous voyez de quoi l’on parle). Albert Dros souligne que la Hollande connait actuellement sa plus longue période sans pluie depuis plus de 40 ans, et que le pays subit de plein fouet les conséquences de ce phénomène. Néanmoins, plutôt que de photographier les ravages de cette sécheresse sur la végétation, il a décidé de se rendre sur les côtes pour observer son impact sur le paysage.

Il en est revenu avec une série de photographies dévoilant l’état de sécheresse avancé des zones côtières. Des sols craquelés qui ne sont pas sans rappeler ce que l’on peut observer dans les déserts à travers le monde, mais qui révèlent des motifs d’une très grande beauté. Ajoutez à cela le sens du cadre d’Albert Dros, ainsi que son œil pour les couleurs, et vous obtenez une série de clichés absolument magnifiques, que vous pourrez découvrir ci-dessous. N’hésitez pas non plus à aller visiter le site du bonhomme, car il regorge de photographies absolument magnifiques.