Afin de débuter la semaine tranquillement, nous avons décidé chez Pixeliste de vous présenter deux vidéos réalisées par deux artistes différents, mais qui possèdent de nombreux points communs. Outre le fait qu’elles présentent toutes deux des lieux proches géographiquement (et souvent confondu dans l’imaginaire populaire), elles dégagent surtout une grande quiétude empreinte de spiritualité.

The Sun, The Moon, and the Truth | Nepal from Neal Howland on Vimeo.

Et c’est avec une vidéo sobrement nommée Népal que nous débutons. Réalisée par le vidéaste Neal Howland, et tournée essentiellement au GH5 et à l’A7rIII (pour quelques plans seulement), elle nous présente le Népal dans toute sa diversité. Paysages naturels, lieux de cultes et villes s’enchainent avec de nombreux plans consacrés à ses habitants, du simple artisan à l’homme saint. Une belle manière de découvrir ce pays au final assez méconnu, et pourtant magnifique. Outre son sujet, cette vidéo est tout aussi remarquable pour sa réalisation.

• Lire aussi : Kashmir – A lost paradise, un film poignant sur cette région du globe tiraillée par des luttes incessantes

Outre la beauté de ses plans, Neal Howland épate par son montage rythmé et ses transitions extrêmement dynamiques. Le choix de la bande-son, et plus particulièrement du discours du gourou indien OSHO Bhagwan Shree Rajneesh qui berce chacun des plans, confère à l’ensemble une cohérence et une beauté incroyable. Nous vous conseillons d’ailleurs d’aller jeter un œil aux autres vidéos du bonhomme sur sa chaine Vimeo, au cas où vous souhaiteriez vous gorger d’images magnifiques.

ཡ་ཆེན་སྒར་ Yarchen Gar from Filippo Chiesa on Vimeo.

La seconde vidéo que nous vous proposons aujourd’hui a été réalisée par Filipo Chiesa, un réalisateur italien qui a décidé de dédier son film à son père, décédé pendant le tournage des images. Yarchen Gar, puisque c’est le nom de cette vidéo, nous présente un lieu quasi secret, le monastère de Yaqên Orgyän. Un temple qui se situe dans une vallée isolée du Tibet, à près de 4000 mètres au-dessus du niveau de la mer, et qui abrite près de 10 000 moines et nonnes. Un lieu formidable, plein de vie, que Filipo Chiesa dévoile de la plus belle des manières en s’intéressant aux gens qui le peuplent.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction