Voilà ! L’événement que nous attendions tous avec impatience est passé, je parle vous l’aurez compris, du Salon de la photo 2011 et ses 71 805 visiteurs.

Au Salon, j’y suis allé, et comme beaucoup d’entre nous, mis à part l’Innovation Nikon 1 présentée le 21 septembre en première mondiale, que dire. Rien !
Mais il est aussi vrai que le salon a sans doute pâtit du contexte actuel: situation économique mondiale, et graves incidents techniques et atmosphériques survenus au Japon, en Thaïlande et au Vietnam.

Quelques constructeurs ont toutefois retenu mon attention :
-Nikon et son nouveau concept, Nikon Innovation One J1et V1,
-Wacom et ses nouvelles « dalle-tablette“ Cintiq 12 WX – 21UX -24HD,
-Adobe avec son coffret Photoshop et Première Élément 10, la version beta de PS 6.
-Le stand Mamiya avec La photo 3 D, sans lunettes.
– La superbe présentation du musée japonais de l’appareil-photo, qui à l’occasion de son 30ém anniversaires, nous a offert une superbe rétrospective de l’évolution de la photo numérique.

Si le salon est passé, le temps des… il semble… je sais que… j’ai vu sur des forums… des rumeurs, continue plus que jamais. Certains membres de notre communauté affichent même avoir des boîtiers encore inexistants, et plus étranges encore, quelques sites web de vente en proposent. Curieux non ? Alors prudence !

S’il est vrai que les périodes difficiles engendrent presque toujours des rêves et des bruits de couloirs, il est aussi vrai que nous cherchons tous à comprendre pourquoi nos désirs inconscients ne se réalisent pas. Mais patience, le prochain Photokina du 18 au 23 septembre 2012 à Cologne exaucera, j’en suis convaincu les rêves de beaucoup d’entre nous.

Période difficile, crise, fermeture, chômage, grève, augmentation, assez, ça suffit ; voilà les mots entendus, lus et subis, durant ma semaine au Salon.
Devant ces avalanches quotidiennes de mauvaises nouvelles, il ne nous reste plus alors, qu’à nous réfugier avec nos passe-temps favoris, communiquer nos angoisses et nos bonheurs aux amis, sur nos blogs ou nos forums. Rêver de nos futurs investissements numériques, de nos prochaines vacances, de voyages, d’aventures, de couleurs bleues et de superbes photos .
Et bien même là, au cœur de mon forum, un sondage intitulé : « Seriez-vous intéressé pour un abonnement annuel payant à Pixelistes sans publicité » ? m’a renvoyé immédiatement à mon quotidien.
Jamais un sondage n’a généré autant de pages, toutes remplies de conseils, de rhétoriques, de prises de positions, alors qu’en fait, une simple réponse par oui ou par non -mais courtoise- suffisait .
Oui ! mais en fait, pourquoi cette demande ? Ma réponse est venue spontanément: période difficile, crise, fermeture, chômage, grève, augmentation: ou tout simplement pour une amélioration qualitative de notre forum.

S’il est vrai, que les 2/3 des participants au sondage montrent clairement leurs désapprobations à participer, par une éventuelle forme financière, au maintien du forum, sous peine de le quitter, je me pose aussi la question de ce, au cas où ! … il adviendrait de la plupart de ceux d’entre-nous, qui par leur présence constante représentent aujourd’hui les forces vives de Pixelistes.

Et déjà une autre interrogation: mais alors que fait-on ailleurs?
Curieux de nature, je suis allé les voir, les forums des « autres » dont les inscriptions ne sont pas gratuites, les grands et les moins grands comme on dit ; généralement ils sont Anglo-Saxon, et je vous invite à les visiter… leurs forums.

Ouverts aux visiteurs qui peuvent les parcourir librement, les inscrits non abonnés sont limités à des commentaires, et à l’insertion de quelques clichés mensuels.
Les abonnés peuvent y circuler à leur guise, insérer leurs images, annonces, consulter les forums techniques de leur choix, participer aux forums de charme et d’opinions ; et se créer leurs propres albums.
Surpris par leur qualité, dont la nôtre -photographiquement parlant- n’a pas grand-chose à leur envier , je suis resté par contre, impressionné par leur présentation et la multiplicité des services offerts.
Je ne me permettrai pas de donner un avis ou un conseil, mais juste d’exprimer une sensation par une citation de Voltaire « Il faut penser à l’avenir et oublier le passé, car celui-là reste tel qu’il est »

Encore quelques semaines avant l’arrivée des fêtes de fin d’année et de leurs courses folles, et pour beaucoup d’entre nous, ce sera alors le temps du choix des cadeaux, de quelques jours de repos bien mérités et des échanges de vœux.
À cette occasion, pensons aussi sincèrement à ceux qui, pour différents motifs quelquefois graves, resteront chez eux.

Ah! j’allais oublier; Que pensez vous du Salon de la Photo 2011 ?

Amicalement à tous.

© Pixelistes – bombedj