Bonjour à tous,

Ce mois-ci c’est mon tour de vous faire le petit édito mensuel.
En général, lorsque je prends la plume, c’est plus pour vous parler du fonctionnement de Pixelistes que de la photo en général.
Celui-ci n’échappe donc pas à la règle avec un sujet qui me tient à cœur et qui, souvent, provoque des réactions disproportionnées, semble-t-il.

La publicité internet.
Actuellement, la publicité est le 1er moteur de l’économie internet.
A l’origine de Pixelistes, point de pub sur le site. Il faut dire qu’à cette période de démarrage de Pixelistes, nous n’avions pas le même taux de visites et de ce fait, Pixelistes ne coûtait pas grand chose;
Aujourd’hui, c’est tout autre : 2 serveurs, une comptabilité, une facture téléphonique assez conséquente, un grand nombre de noms de domaines et j’en passe.
Tout cela, bien entendu à un coût non négligeable vous vous en doutez bien.
Nous avons donc au fil du temps ajouté des publicités en veillant à chaque fois à trouver le bon équilibre entre besoins financiers et confort de navigation pour nos membres et visiteurs.
J’ai toujours pensé par exemple qu’un site Internet affichant des popup était à bannir de Pixelistes.
Gagner plus à un moment donné, pour ensuite perdre de l’audience, n’est pas mon but, vous vous en doutez bien.
Actuellement, le bon équilibre est donc trouvé et il n’est pas d’actualité de rajouter de nouvelles publicités; je me souviens à l’époque les réactions des membres lorsque nous avions inséré les premières pub… Scandale, inadmissible…

Aujourd’hui, les mentalités ont changé et les utilisateurs d’internet ont compris qu’un internet gratuit n’avait pas d’autre moyen pour vivre et se développer que d’afficher des publicités sur son site.

Ensuite, avec la fréquentation de Pixelistes, d’autres types de visiteurs sont apparus.
Des visiteurs assidus ou pas qui du jour au lendemain ont commencé à poster leurs propres publicités. Sacré paradoxe avec ce que je viens d’évoquer…
En effet, il est tellement facile de placer un petit message par-ci par-là sur internet afin de se faire sa propre publicité.
Et plus le site est important, plus le phénomène s’amplifie, ce qui parait logique…

Tous les jours nous essayons d’endiguer cela.
Parce que d’une part, nous ne voulons pas que Pixelistes devienne un véritable panneau publicitaire (chose à laquelle nous travaillons pour nos propres publicités), d’autre part, avant d’afficher des publicités sur Pixelistes, il parait logique que nous en soyons informés, ne serait-ce pour être certains que la publicité affichée ne nuise pas à notre ligne éditoriale et soit en relation avec nos centres d’intérêt.

Il est aussi important de savoir que le fait de poster une publicité « sauvage » sur internet, même si aucun texte de loi ne lui est réellement dédié, revient à de la concurrence déloyale pour les enseignes ou marques qui eux paient des campagnes publicitaires.
Actuellement, les marques et enseignes semblent ne pas être trop regardants sur cela, mais la tendance va, tout de même, dans ce sens et c’est une bonne chose pour le devenir d’internet.

Pour finir ce petit édito, un autre constat est apparu depuis quelques temps.
La mise en place de filtres publicitaires obtenus via certaines extensions de navigateurs.
Il existe de nos jours, de petits programmes qui offrent la possibilité de filtrer les publicités pour les « consommateurs » d’internet.
Cela peut se comprendre pour les sites visités ne prenant pas en compte le bon équilibre entre besoins financiers et confort de navigation, mais pour les sites comme Pixelistes où cela est une priorité…
Revers de la médaille à cela, c’est une perte sèche pour le site Internet en question, qui à cause de ce manque à gagner, risque de devoir afficher plus de publicités sur son site pour compenser.
Cela à pour effet de pénaliser le visiteur ne possédant pas de filtre qui se plaindra à terme de la prolifération de bandeaux publicitaires et qui finira par lui aussi utiliser un filtre…
C’est un peu le serpent qui se mord la queue…
Il ne serait pas pertinent de détailler à l’infini cette état de fait, mais un petit article est en ligne sur ce sujet sur le blog Pixelistes.

Mesdames et messieurs les internautes, vous qui utilisez des filtres publicitaires:
Vous aimez un site internet? Vous aimez y passer du temps et cela dans la plus grande tranquillité et sérénité ?
Pensez alors à désactiver ce filtre pour vos sites favoris et laissez-le activé pour ceux qui se soucient moins de votre confort de navigation.
Sans cela, petit à petit, les sites Internet constatant un trop grand nombre de visiteurs utilisant un filtre, risquent à leur tour de limiter les accès aux internautes n’en ayant pas :mrgreen:

© Pixelistes – Pyroclastique

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction