Un forum photo, pourquoi faire ? Ou comment progresser en photo grâce à un forum ?

Les habitués le savent, et les nouveaux le découvriront, on trouve un peu de tout sur un forum tel que Pixelistes, y compris des petites annonces, des jeux, de l’actualité… Mais est-ce cela qui nous permettra de progresser en photo ?

Pour moi, cela contribue avant tout à 2 choses : la richesse qui permet d’aller un peu au-delà de l’aspect prise de vue en elle-même, et la convivialité grâce aux espaces « détente ».
Et ce dernier point est, selon moi, un pré-requis pour le reste. Cette convivialité inspire une certaine confiance, et permet également de limiter les interventions que je qualifierais de « m’as-tu vu ? », des gens qui sont les meilleurs partout.

Mais rentrons au cœur du sujet, car je ne suis pas en train de faire une apologie du forum, mais bien d’exposer comment je vois son apport pour nous aider à progresser en photo. Et pour moi, il y a deux principes que je trouve vraiment intéressants pour ce but spécifique.
D’abord, les sorties. Elles permettent en effet de rencontrer des photographes plus expérimentés, de discuter, de confronter les avis. C’est bien d’ouvrir un fil pour demander des conseils, c’est super d’obtenir une réponse rapide et claire, mais je trouve que c’est encore mieux de poser la question directement et de pouvoir expérimenter directement avec l’aide de quelqu’un. Cela permet ne serait-ce que de discuter, d’observer, de voir l’approche d’autres personnes sur un sujet similaire.
Ensuite, il y a la critique photo. Voila un sujet que j’ai trouvé parfois assez controversé : la critique ! Mais pour ma part, soumettre son travail à une critique constructive, à défaut d’être objective (serait-ce possible en photo ?), permet selon moi de penser, au moment des prises de vue suivantes, à certains détails qui jusque là nous échappaient (car cela marque un esprit de recevoir des critiques sur une photo dont on estimait qu’elle était un bon résultat de sa propre production ;) ).

La critique, selon moi, c’est deux choses.
D’abord, soumettre son travail à la critique : c’est le montrer, bien sûr, mais aussi être prêt à ce que n’importe qui dise du bien ou du mal d’une photo. Pas toujours facile ,) Mais on peut aider le quidam dans sa critique : en effet, qu’attendez-vous, vous, quand vous poster une photo ? Juste que l’on vous dise qu’elle est parfaite même si ce n’est pas le cas ? Rien ? Soit, alors il y a d’autres rubriques que la critique. Ce n’est pas facile, mais je trouve que le plus bénéfique est d’établir un dialogue entre chacun, affiner les perceptions et le résultat. Et si vous attendez une critique sur un aspect particulier, n’hésitez pas à l’indiquer, vous en tirerez d’autant plus de profit !

Ensuite, il y a l’autre aspect : critiquer les photos des autres. « Mais qui suis-je, moi, pour me permettre d’émettre un avis sur telle ou telle photo, que l’auteur soit débutant ou chevronné ? » et bien vous êtes tout simplement peut-être le prochain visiteur d’une expo, où vous aurez un ressenti personnel sur le travail de cet auteur, quel que soit son expérience. En vous exprimant, vous affutez votre œil, vous apprenez à observer, à prendre du recul… ce qui vous sera utile pour vous-même également (« tiens, untel a fait cette bourde que je ne vais pas reproduire, un autre a eu cette excellente idée dont je vais me servir ») ! Cela pourra éventuellement apporter quelque chose à l’auteur lui-même, ce ne serait-ce que d’avoir un avis supplémentaire. Enfin, cela peut apporter aux autres, qui pourront réagir, en public ou intérieurement, par rapport à vos critiques (je me souviens de la remarque pertinente lue quelques jours plus tôt).

La vraie difficulté dans la critique, selon moi, est le côté subjectif de la photo. Du coup, les aspects techniques, réputés objectifs, reviennent en abondance. Je suis le premier, quand il s’agit de critiquer une photo, à regarder les paramètres, l’utilisation des points forts, l’exposition, etc… L’expérience permet de prendre du recul, de se dire que tous ces « écarts » sont peut-être volontaires, au service d’un but précis de l’auteur.

Alors un conseil : exercez-vous à la critique dans « la photo de la semaine ». Soumettez vos meilleurs clichés, et n’hésitez pas à critiquer ceux des autres. Et pas seulement en disant « j’aime », mais en expliquant pourquoi, quelles émotions vous ressentez, comment ces émotions ressortent. Comment, par le truchement objectif de la technique votre subjectif vous dit combien cette photo est réussie ou ratée.

Et n’oubliez pas : l’important est de se faire plaisir, et nous sommes là pour partager ce plaisir ! :)

© Pixelistes – lincal

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction