Mais que vont encore nous sortir les constructeurs à la rentrée ? Vont-ils déjà remplacer le boitier pour lequel je viens de vider ma tirelire ? Je n’ai même pas encore eu le temps d’en faire le tour…

Comme moi, vous vous êtes certainement fait ces réflexions… et demandé quel est le meilleur moment pour changer de matériel : à la sortie, en payant le prix fort mais en ayant l’impression d’une durée de vie plus importante, ou juste avant son remplacement, pour profiter de la décote, quitte à avoir un appareil qui ne soit pas « dernier cri » ?

Et avant cela, à quelle gamme vais-je m’intéresser ? L’avènement du numérique a multiplié les possibilité, du compact au moyen format en passant, pour ce qui (me semble-t-il) intéresse les membres du forum, par les (tout récents) compacts à objectifs interchangeables et les reflex)…
Parmi les questions récurrentes, le prix bien sûr, mais je lis de plus en plus la recherche d’un meilleur rapport qualité / encombrement (ou poids)… ce que je comprends, ce que mon dos me réclame de plus en plus également.

Tout étant question de compromis, je pense qu’il faut se poser la question de ce dont on a vraiment besoin, de ce que l’on recherche, et de ce qui est disponible pour répondre à chacun de ses critères. Tous ne seront malheureusement pas satisfaits (le D4 à quelques centaines de grammes ne me semble pas encore d’actualité, ni le compact capable de rivaliser avec un D3s à 12800 ISO par exemple…) et il va donc falloir faire des choix.

Pour finir, je dirais qu’il y a un paramètre qu’il est beaucoup plus difficile de maitriser : la passion ;)
Forcément, ils font envie ces appareils haut de gamme… conçus au moins autant pour nous faire envie que pour les besoins des professionnels ! Enfin, je ne suis pas dans les secrets des concepteurs, mais à quelques exceptions spécifiques prêt, beaucoup de ces nouveautés nous font généralement de l’œil… et on ne peut pas dire qu’il soit désagréable de succomber (quand on a la chance d’en avoir les moyens, bien sûr).

Alors on peut se plaindre, on peut pester, on peut critiquer l’approche commerciale de tel ou tel fabriquant… Il n’empêche que l’on est tributaires de ce que le marché propose, à chacun de voir s’il doit attendre la confirmation d’hypothétiques rumeurs, craquer pour la toute dernière nouveauté ou… prendre son « vieil » appareil et aller faire des photos !!

© Pixelistes – lincal

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction