Grâce à nos amis de Geek-Trend, j’ai passé un week-end avec deux objectifs hors du commun. Je vous propose de les comparer.

D’un côté le AF-S NIKKOR 35mm F1.4G
de l’autre, le Samyang AE 35mm f1.4

Dès l’ouverture de la boite, on se rend compte qu’ils sont tous les deux volumineux, surtout le Samyang.

Les voici côte à côte, avec le Nikkor AF-D 35mm f:2 en guise de point de repère

3x35mm

Face à face Nikon Samyang 35mm

Nikkor :
90mm x 83mm
600g
filtre 67mm

Samyang :
111mm x 83mm
660g
filtre 77mm

La principale différence est dans le mode de mise au point. Le Nikkor est AF, le Samyang est MF.

En fait, il y a une autre importance, et pas des moindre : le prix !
A ce jour, chez Geek-Trend le Nikkor est à 1.626€ (en promo, au lieu de 1.769€) et le Samyang à 479€.
La différence – 1.290 € – est sensible. Un rapport de presque 1 pour 4 ! Est-ce justifié ?
Je vous invite à répondre vous mêmes à cette question après avoir lu ce rapide comparatif.

Les photos de ce comparatif ont été réalisées avec un D3S.
Les photos présentées ici ont été prises en RAW (RGB), et développées sous LR3.3
Aucun traitement particulier n’a été appliqué à part le profil « Adobe Standard », une réduction – compression jpg et une conversion en sRVB.

Dans ce comparatif, vous ne trouverez pas de mire ni de grille « scientifique ».
Je me suis mis dans nos conditions habituelles de prises de vues. J’ai cherché à faire des photos comme nous en faisons au quotidien. Pour les chiffres des objectifs, les taux de distorsion et autres valeurs, je vous invite à vous plonger dans la lecture de votre magasine photo préféré.

La mise au point

Vous vous en doutez, c’est ici que réside la plus importante différence d’utilisation entre ces 2 objectifs.

Le Nikkor est AF-S.
La mise au point est excessivement rapide et précise. Pas moyen de la prendre en défaut.
Elle commence à 30 cm. A f:1,4, ça donne un bokeh extraordinaire :

Face à face Nikon Samyang 35mm

Par contre, vouloir faire la mise au point en mode manuel n’est pas évident. Et il est même quasiment impossible d’afficher manuellement une distance. Le inconditionnels de l’hyperfocale n’apprécieront pas du tout cette imprécision.

Le Samyang est MF
La bague de mise au point est à la fois souple, résistante et très précise. On a l’impression de manipuler un bain d’huile. Avec un boitier tel que le D3s, faire la mise au point dans ces conditions est un jeu d’enfant. Surtout que la diode verte en bas à gauche et les 2 flèches de direction permettent de s’assurer du bon réglage.
Ici aussi la map mini est de l’ordre de 30 cm.
Et le bokeh est tout aussi qualitatif que sur le Nikkor.

Face à face Nikon Samyang 35mm

La qualité des images.

Autant le dire tout de suite, que ce soit le Nikkor ou le Samyang, le vignetage est très important. Il faut fermer à f:5,6 sur les 2 modèles pour le voir disparaitre. A f:8, plus la moindre trace.
Amateur des grandes ouvertures, préparez vos logiciels pour corriger ça.

Nikkor f/1,4

Face à face Nikon Samyang 35mm

Nikkor f/5,6

Face à face Nikon Samyang 35mm

Samyang f/1,4

Face à face Nikon Samyang 35mm

Samyang f/5,6

Face à face Nikon Samyang 35mm

Le rendu des couleurs et le piqué

Quelque soit l’objectif, on joue dans « la cour des grands » !
Les résultats obtenus sont magnifiques.
Je n’ai pas remarqué d’aberration chromatique ni de distorsion excessive.

Nikkor

Face à face Nikon Samyang 35mm

Samyang

Face à face Nikon Samyang 35mm

J’ai été très agréablement surpris par la (quasi) absence de flare.
Ces objectifs sont vraiment très bien conçus:

Nikkor

Face à face Nikon Samyang 35mm

Samyang

Face à face Nikon Samyang 35mm

Un test que les pixelistes aiment bien, c’est le crop 100%

Alors voici 2 crops des photos de l’immeuble qui se trouvent peu avant.

Nikkor 100%

Face à face Nikon Samyang 35mm

Samyang 100%

Face à face Nikon Samyang 35mm

Eh oui, le « jeu » du 100% est parfois cruel. Néanmoins, qui regarde ses photos sous de tels rapports de grandissement ?

Alors, pas de défaut ? Ni l’un ni l’autre ?

Ben SI ! Ils ont tous les deux un défaut. Et le même :
Le pare-soleil et le bouchon avant.

Le pire étant le Samyang.
D’accord il est à un tarif bien inférieur; mais est-il acceptable de trouver une telle camelote sur un objectif à près de 500€ ?
Le pare-soleil semble bien fragile. Il faut s’assurer de l’avoir bien clipsé car il ne demande qu’à se sauver …
Quant au bouchon, un conseil, achetez-en 1 ou 2 d’avance car vous n’avez pas fini de le perdre. Il est presque impossible à mettre en place quand le pare-soleil est monté. Mais rassurez-vous, il est très – trop – facile à retirer.

Sur le Nikkor, c’est plus classique. Mais ça reste de plastique qui semble de qualité moyenne. Sans plus.

Face à face Nikon Samyang 35mm

Face à face Nikon Samyang 35mm

Il est maintenant temps de choisir. Nikkor ou Samyang ? Samyang ou Nikkor ?

Quelque soit votre choix, vous aurez un magnifique objet dans votre sac.

Chacun d’eux s’adresse à une clientèle différente, avec des attentes différentes.
L’un a une vocation exclusive au réglage manuel. C’est le Samyang. Il va ravir ceux qui ont la nostalgie des bagues de mise au point d’une grande précision; ceux qui cherchent un objet d’exception à un prix (presque) abordable; ceux qui veulent une grande ouverture sans prendre des mois de crédit, ceux qui ne sont pas limités par l’encombrement.
L’autre, le Nikkor conviendra à ceux qui sont prêts à investir (dépenser ?) 1.800€; qui veulent un AF très précis et très rapide; qui veulent une ouverture de 1.4 tout en optimisant la place du fourre-tout; ceux qui sont sans aucune concession sur la qualité.

Et bien sûr, dans le choix entre les deux, hormis les quelques éléments rationnels énumérés auparavant, il y a un critère primordial que je n’ai pas évoqué, c’est le côté affectif.

Que vous optiez pour l’un ou l’autre, vous ferez un très bon choix.
D’autant que ces objectifs raviront nombre d’entre nous en seconde main. C’est ici un argument qui plaidera peut-être plus pour le Nikkor car il y a fort à parier que la côte de l’AF-S tienne mieux que celle du MF.

Toujours est-il que c’est avec beaucoup de regrets que j’ai rendu ces 2 objectifs à nos amis de GEEK-TREND. :cry:

En résumé :

NIKKOR 35mm AF-S f/1.4G

up
  • La vitesse et la précision de l’AF
  • La qualité de finition
  • Le piqué
  • Les dimensions et le poids (c’est relatif, mais comparé au Samyang …)
  • Le diamètre du filtre
down
  • La mise au point en manuel
  • L’absence de repères de profondeur de champ
  • Le vignetage jusqu’à 5,6
  • Le prix

SAMYANG 35 mm AE f/1,4

up
  • Le prix
  • Le moelleux de la bague de mise au point
down
  • Le diamètre des filtres
  • L’encombrement
  • Le piqué un peu en retrait par rapport au Nikkor

Obtenir ces matériels chez notre partenaire :

© Pixelistes – BertrandFX

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction