Epson est un grand nom de l’impression. La société propose une très large gamme d’imprimantes tant pour l’usage occasionnel du particulier, que pour les labos de tirages. Le traceur Epson 9900 est une imprimante géante qui vaut 4000€. Pour ce prix, elle permet d’imprimer des formats de 44 pouces de larges ou de haut (environ 1,18 m) et dispose d’un bac de 11 cartouches individuelles de 350mL coûtant 150 euros chacune.

epson 9900

Comme la majorité des imprimantes aujourd’hui, la 9900 alerte lorsque les cartouches ont atteint un niveau d’encre critique, afin d’éviter les désagréments lors d’un tirage, et d’endommager les buses. Il est donc impossible d’imprimer tant que la cartouche indiquée comme « vide » n’est pas remplacée.

Le petit labo de Seattle Bellevue Fine Art utilise 4 de ces machines. Voyant l’indicateur indiquant que la cartouche était vide, le personnel du labo voulu vérifier la quantité d’encre restante dans plusieurs cartouches indiquées comme étant « vides » par l’imprimante.

inkpour

Et le résultat fut incroyable : sur des cartouches de 350 mL, ils ont réussi à récupérer entre 60 et 80 mL. On est loin des « 1% d’encre restante » annoncé par la marque. En effet, 60mL à 80mL représente 17% à 23% du contenu de la cartouche. Sur une recharge complète, c’est presque un litre d’encre que le système demande de jeter.

Le labo a tenté à plusieurs reprises de contacter Epson, mais la société n’a pas souhaité y donner suite. Les membres du labo ont donc décidé d’utiliser les grands moyens et la viralité du net en mettant en ligne cette vidéo :

Espérons que cela fera bouger un peu les choses…

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction