Sur Pixeliste, nous vous présentons régulièrement divers résultats de concours photo. L’occasion de découvrir des paysages et portraits fabuleux réalisés par des photographes du monde entier. Aujourd’hui, nous avons décidé de vous présenter un concours un peu particulier dans la mesure où il concerne uniquement des photographies en rapport avec la science, et capturées par des scientifiques.

Créé par l’Engineering and Physical Sciences Research Coucil, une institution anglaise qui fournit des financements pour la recherche dans le Royaume-Uni, ce concours photo récompense chaque année les meilleurs clichés pris des chercheurs et des scientifiques en rapport avec leur travail. Une manière originale pour ces scientifiques de valoriser leur travail, et de le sortir du carcan institutionnel. S’il demeure encore un tantinet confidentiel, avec seulement 100 entrées enregistrées cette année dans les cinq catégories qui le composent (Eureka & Discovery, Equipment & Facilities, People & Skills, Innovation et Weird & Wonderful), ce concours propose tout de même quelques entrées absolument incroyables.

À l’image de la photographie qui remporte la victoire cette année. Capturée par David Nadlinger, elle dévoile un unique atome de Strontium chargé positivement, et retenu prisonnier par des champs électriques dans une machine spéciale. Ce qui rend ce cliché si formidable, c’est que cet atome, illuminé par un laser bleu-violet, est visible à l’œil nu entre les deux électrodes générant le champ électrique qui le maintient en place. Pour avoir une idée de l’échelle, sachez que l’espace entre ces deux électrodes ne fait que deux millimètres.

• Lire aussi : Découvrez les vainqueurs de l’édition 2017 du Nikon Photomicrography, le concours dédié à l’infiniment petit

Une photographie étonnante donc, et magnifique à sa façon, que David Nadlinger a capturé à l’aide d’un simple appareil photographique en exposition longue, dans le cadre de ses recherches sur les ordinateurs quantiques. Les vainqueurs de chaque catégorie sont visibles sur le site de l’Engineering and Physical Sciences Research Council, tandis que vous pourrez découvrir ci-dessous quelques-uns de nos clichés préférés.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction