Pour beaucoup de photographes, les grandes villes d’Asie sont un terrain propice à l’imaginaire avec leurs rues pleines de néons et leurs ambiances si particulières. C’est le cas de Steve Roe, expatrié à Séoul, qui adore capturer l’âme de la ville grâce à ses clichés très créatifs. Sa dernière idée en date, utiliser un prisme pour teinter ses images d’onirisme.

Originaire d’un petit village d’Angleterre, Steve Roe a déménagé à Séoul pour y vivre. Un changement d’air qui l’a profondément marqué, lui donnant l’impression qu’il avait voyagé dans le temps pour débarquer directement dans le futur. Marqué par l’imaginaire et l’esthétique issue de la science-fiction, il a trouvé en Séoul un terreau parfait pour exprimer sa créativité. Les rues, ruelles et autres bâtiments futuristes qui peuplent la ville lui permettent de donner libre court à son imagination lorsqu’il sort son appareil photo.

• Lire aussi : DERIVE, le projet photo qui métamorphose Tokyo en mégalopole cyberpunk

Blade Runner demeure l’une des sources d’inspiration principales de Steve Roe qui prend un malin plaisir à traquer les ruelles sombres peuplées de néons, de câbles et autres gargotes qui ne manquent pas d’évoquer le film de Ridley Scott. Afin de donner une dimension onirique supplémentaire à ses clichés, il utilise aussi très souvent un prisme qu’il place devant tout ou partie de son objectif afin de diffracter l’image, et créer un effet saisissant. Couplé à des angles de caméra peu communs, cela accouche de photographies magnifiques.

Afin d’accentuer le côté futuriste et onirique de ses images, Steve Roe retravaille aussi la colorimétrie et l’étalonnage pour conférer à l’ensemble des teintes roses et bleues qui servent son propos. Un résultat extrêmement satisfaisant, s’inscrivant parfaitement dans la mouvance cyberpunk de Blade Runner et consorts. Pour en découvrir plus sur le travail de Steve Roe, n’hésitez pas à aller faire un tour sur son compte Instagram, qui regorge de photos magnifiques.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction