Chez Pixeliste, nous vous avons souvent parlé de ces photographes et vidéastes qui se passionnent pour les phénomènes météorologiques extrêmes. Des artistes qui passent des jours entiers à traquer les tempêtes, orages et autres nuages super cellulaires pour en tirer des images à couper le souffle. Aujourd’hui, nous nous intéressons à un autre type d’amateur de phénomènes naturels avec le travail de Francisco Negroni, qui passe sa vie à traquer les éruptions volcaniques.

Photographe freelance originaire du Chili, Francisco Negroni est depuis maintenant bien des années fasciné par les volcans et les phénomènes qui leur sont liés. Il prend en effet un malin plaisir à capturer les éruptions sous tous les angles, et s’intéresse tout particulièrement aux panaches libérés à l’occasion des éruptions. L’occasion pour lui de prendre des clichés absolument somptueux de ces événements aussi rares qu’impressionnants.

• Lire aussi : Sergio Tapiro et les volcans, une histoire d’amour qui dure depuis près de 15 ans

Pour réaliser ces photographies, Francisco Negroni planifie chacune de ses expéditions avec soin. En raison du cout de chaque expédition, et de la difficulté d’atteindre les sites où se trouvent les volcans, il prend toujours le temps de se renseigner sur les possibles éruptions, leur fréquence, et leur magnitude. Une manière pour lui de limiter les risques de rentrer les mains vides. Il essaie aussi, avant chaque départ, d’imaginer les clichés qu’il ramènera même si, comme il le dit lui-même, le résultat est bien souvent très différent de ce qu’il avait en tête.

Si les clichés capturés par Negroni sont somptueux, c’est en grande partie grâce au talent de Negroni qui possède un œil hors du commun pour composer son cadre, saisir l’instant et capturer l’essence de ces phénomènes telluriques. Il voyage en effet très légèrement, emportant uniquement son appareil, trois optiques et un trépied pour chacune de ses expéditions. Son travail a déjà été publié par le National Geographic ou l’Associated Press, et nous vous invitons à aller découvrir ce qu’il fait plus avant sur son site.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction